Contact

header-photo

Sommaire des fiches métier

Imprimer
 

Assure le contrôle qualitatif et quantitatif des produits avant leur expédition en référence au cahier des charges du client et aux référentiels et normes en vigueur. Enregistre l'ensemble des données qualité liées à la libération des lots (gencode, étiquettage, poids, …)

Contexte d'exercice du métier

Le/la contrôleur(euse) qualité réalise essentiellement les contrôles en cours de production et les contrôles à l'expédition.

Activités professionnelles

Prise d'échantillons et analyse qualitative des lots à expédier

  • Calcul du volume de l'échantillon
  • Réalisation des échantillons
  • Conservation des échantillons témoins
  • Réalisation des différents contrôles qualitatifs (contrôle des produits et contrôles de l'étiquetage)

Traçabilité des opérations de contrôle

  • Enregistrement des résultats des contrôles

Entretien des appareils de contrôle et de mesure

  • Réalisation des étalonnages et réglages
  • Programmation des opérations de maintenance et de contrôle des appareils

Veille

  • Veille réglementaire
  • Veille sur l'évolution des référentiels et des cahiers des charges clients

Réponse aux audits

  • Recherche des informations sur les contrôles effectués et leurs résultats en réponse aux demandes des auditeurs

Compétences

Evaluer la qualité des lots de pommes de terre, ail, oignon, échalote

  • Déterminer le volume d'échantillon à prélever et le nombre de prises en fonction des lots de produits en cours de production dans le respect du cahier des charges client
  • Réaliser des prélèvements de produits en cours de production et de produits avant expédition en respectant les normes et consignes en vigueur en matière de fréquence et de technique de prélèvement 
  • Réaliser un échantillon en respectant les consignes en vigueur et le cahier des charges client 
  • Utiliser les appareils de contrôle et de mesure (échantillonneur, calibreur, laveuse, thermomètre, balance, armoire étuve, féculomètre, hydromètre-densimètre, colorimètre, échelles photographiques, peleuse, friteuse, …)
  • Comparer les caractéristiques de l'échantillon aux référentiels et aux cahiers des charges en vigueur (teneur en matières sèches, en nitrate, coloration à la friture, délitement et noircissement après cuisson)
  • Contrôler les données de traçabilité des produits (étiquetage…)
  • Détecter toute anomalie ou non-conformité des produits contrôlés et en identifier les causes

Mettre en œuvre les procédures de gestion documentaire en vigueur dans l'entreprise

  • Enregistrer et rechercher les résultats des opérations de contrôle à l'aide des outils disponibles
  • Mettre en œuvre les opérations permettant d'assurer la traçabilité des lots ainsi que des échantillons
  • Formuler par écrit un refus ou une réserve suite aux opérations de contrôle en utilisant le vocabulaire approprié et en référence au cahier des charges clients

Communiquer avec différents types d'interlocuteurs et expliquer les résultats des opérations de contrôle

  • Informer les équipes de production des résultats des contrôles réalisés
  • Expliquer les points sur lesquels portent les non conformités constatées (anomalies ou non-conformité) et proposer des actions correctives à mettre en œuvre
  • Formuler des indications de tri auprès des opérateurs/trices de ligne en vue d'optimiser la conformité des produits aux cahiers des charges clients

Superviser la maintenance et l'entretien des appareils de contrôle et de mesure

  • Réaliser les étalonnages et opérations d'entretien périodiques nécessaires à la fiabilité des appareils de contrôle
  • Planifier les opérations de contrôle et d'entretien dans le respect des normes en vigueur 
  • Détecter les dysfonctionnements matériels et mettre en œuvre les actions correctives appropriées

Comment devenir contrôleur(se) qualité ?

L'accès au métier s'effectue après une expérience préalable conséquente au sein du secteur permettant une très bonne connaissance des produits.

Il peut également s'effectuer après une formation initiale dans le domaine agricole (BTSA, DUT agronomie, …) ou une expérience professionnelle confirmée acquise dans les métiers de la production.

Diplômes de l'enseignement agricole :

Un métier qui évolue

Les évolutions du métier à court et moyen termes sont essentiellement liées à l'évolution de la réglementation et des normes.

Et après ?

Les contrôleurs(euses) qualité disposant d'une connaissance très approfondie du produit et des référentiels, peuvent ensuite évoluer vers le métier de coordonnateur(rice) qualité hygiène sécurité environnementcoordonnateur(rice) qualité hygiène sécurité environnement, ou le métier de technicien(ne) culture.

Ils/ elles peuvent également évoluer vers des métiers de l'exploitation, par exemple le métier de coordinateur(trice) de fabrication / conditionnement.

 

Outils pro RH

 

L'entretien professionnel

 

Contacter votre conseiller Intergros

Sommaire des fiches métier

Créer une fiche de poste